Mais d’où vient la cigarette électronique ?

Pour savoir ce qu’est une cigarette électronique, il faut remonter sur son histoire. Dans quel pays et surtout quand la cigarette électronique et son système ont été inventés ? Qui a innover dans le monde du tabac pour créer de la fumée sans combustion ? Quels est ou quels sont les pays à avoir déposés les premiers brevets ?

C’est Herbert A. Gilbert qui a inventé le premier concept de cigarette électronique sans goudron. Nous étions en 1963. L’idée même était de fabriquer une cigarette sans tabac et papiers qui produirait un air chaud et surtout avec des saveurs. Malgré le potentiel et la motivation de certains investisseurs, le concept ne sera jamais mis en vente, c’était l’année 1965.

Dans les années 2000, l’histoire se poursuit en Asie et l’idée se concrétise.

La naissance de la cigarette électronique.

En 2003, Hon Lik, un ancien pharmacien et ingénieur à conçu le procédé de la e-cig ! Le but était de créer un procédé capable de copier l’acte de fumer avec la gestuelle et la fumée et de produire, sans combustion une vapeur beaucoup moins toxique que la fumée issue de la cigarette classique. Hon Lik dépose le brevet qu’il nomme : « cigarette sans fumée à pulvérisation électronique. » Cette toute première cigarette électronique est basée sur un effet de nébulisation par ultrason, un dispositif qui coûte cher et qui est complexe à produire. Elle fut commercialisée en 2004 en Chine par Golden Dragon Holdings.

La cigarette électronique par résistance chauffante.

En 2009, le chinois David Yunqiang Xiu invente la cigarette électronique par résistance chauffante. C’est le procédé le plus utilisé actuellement par les e-cig courantes. C’est dans la même année que le procédé sera déposé sous le brevet avec l’appellation « Electronic Nicotine Delivery System, (ENDS). » Ce qui suivra sera donc la cigarette électronique telle que nous la connaissons aujourd’hui ; avec un atomiseur muni d’une résistance qui chauffe l’e-liquide vers 50° pour le transformer en vapeur.