Depuis plusieurs mois, un terme bouleverse le marché de la vap’ : il s’agit du CBD. Ce dernier est le dérivé du cannabidiol et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est souvent décrié par les médias. Ce produit que l’on retrouve dans le cannabis fait un véritable carton au sein des boutiques de cigarettes électroniques ou sur les sites marchands.

Prenons le début, le CBD est un cannabinoïde présent dans le cannabis. Il s’agit du deuxième cannabinoïde le plus étudié après le fameux THC. Le CBD a montré des effets sédatifs chez l’animal mais d’autres recherches ont mis en avant que le CBD pouvait aussi augmenter la vigilance.

D’un point de vue médical, le CBD est utilisé pour traiter les symptômes suivants :

-        Convulsion

-        Inflammation

-        Anxiété

-        Nausées

Mais le CBD ne s’arrête pas là, il peut s’utiliser aussi pour calmer la croissance des cellules cancéreuses et des nouvelles études prouvent qu’il est légitime dans le traitement de schizophrénie et de dystonie.

Le CBD à été isolé en 1940 mais la stéréochimie a été trouvée en 1963. Le CBD exerce donc une pléthore d’effets pharmacologiques grâce à de multiples mécanismes.

A l’heure actuelle, aucune loi n’existe sur le CBD ; ce dernier peut donc se vendre et se consommer de manière purement légale. Le souci est que le grand public et les médias font encore l’amalgame entre CBD et THC, ils estiment et pensent donc à tort que le CBD fait planer au même titre que le THC. Certaines marques surfent aussi dessus, en utilisant des termes très « borderline » comme E-Bedo ou Kanavape.

Afin d’être sûr de son côté, le mieux est de s’assurer auprès de sa boutique de prédilection la qualité des produits. Les marques « premiums » fournissent des certificats via des laboratoires qui permettent de s’assurer qu’ils ne contiennent pas de CBD.

La question qui revient souvent est donc : pourquoi vapoter du CBD ? Déjà il faut savoir que le CBD n’est pas jeune ; cela fait longtemps que l’on peut le trouver mais sous d’autres formes comme des infusions et des baumes. Il est donc intéressant de le coupler avec la cigarette électronique afin d’avoir une utilisation ergonomique et agréable. Venons-en aux faits, avec le CBD vous allez sans doute trouver plusieurs intérêts comme l’arrêt ou la diminution du cannabis, un anti-stress, une relaxation ou aussi un plaisir gustatif. On vous le précise tout de suite : si ce sont les sensations fortes que vous cherchez, vous pouvez passer votre chemin.

Pour comprendre le fonctionnement, il faut bien comprendre que le corps et le cerveau sont dotés d’une panoplie de récepteurs qui réagissent aux cannabinoïdes. Ces récepteurs sont déjà présents dans nos corps et forment le système endocannabinoïde. Ce point est important à comprendre car cela signifie que nous avons des zones qui sont biologiquement aptes à recevoir des stimulis de ce type contrairement à d’autres substances qui ne le sont pas.

 

D’un point de vue technique, le CBD peut vous apporter plusieurs effets :

-        Augmentation du taux d’anandamide, la molécule principale dans le sentiment de bien être

-        Effet antipsychotique (d’où l’intérêt dans les traitements de la schizophrénie et de l’épilepsie)

-        Un effet anxiolytique pour combattre le stress et les angoisses.

-        Un effet antalgique léger et peut aider à combattre la douleur

-        Peut combattre la nausée, les migraines ou encore les inflammations

-        Il peut aider à dormir

Précisons tout de même que de nombreuses applications thérapeutiques sont en cours de recherche. Actuellement, des recherches sont en cours concernant l’utilisation du CBD contre le cancer ou encore le syndrome de Dravet. Notons que l’Australie commence à reconnaître l’usage pour le traitement de l’épilepsie.

Si vous souhaitez commencer à vaper du CBD, sachez qu’il faut déjà… une cigarette électronique ! Une fois acquise, remplissez avec du liquide au CBD comme n’importe quel autre e-liquide. Concernant les dosages, c’est comme la nicotine, il n’y a pas de recette miracle, cela dépend du matériel ainsi que les motivations qui vous ont poussées à consommer du CBD. Nous savons en revanche que le CBD n’a pas les mêmes propriétés que la nicotine, il faut donc plus de temps pour que la molécule agisse. Donc essayer « une fois » le CBD ne présente aucun intérêt. Des personnes vont l’utiliser par petite session ou sur une journée totale ; d’autres le soir pour se détendre et d’autres avant une compétition sportive.

Grosso modo, vous trouverez sur le marché un dosage en 100 mg, qui est plutôt doux et qui peut-être vapé tout au long de la journée, un dosage en 300 mg, plus costaud, pour les personnes souffrant de symptômes décrit précédemment, ou pour une consommation le soir par exemple. Enfin il y a les booster à 1000 mg, servant à être coupés pour une dilution comme bon vous semble.

Vous trouverez ici le lien pour commander nos liquides au CBD.