Les questions que vous vous posez 

Pourquoi l’e-liquide me fait tousser ?

Les toux suite au vapotage ont diverses sources. Dans un premiers temps, sachez que les inspirations sur les cigarettes électroniques doivent être longues et lentes (quelques secondes). Souvent, les inspirations courtes et brutales peuvent entraîner une toux. Ensuite, certains e-liquides sont plus riches en propylène glycol peuvent provoquer une toux car comme nous l’avons vu précédemment, les e-liquides chargés en propylène sont plus asséchant ! Pour finir, attention au taux de nicotine trop élevé, qui engendre une irritation de la gorge. La baisse de votre taux de nicotine devrait déjà corriger les plus gros soucis de toux.

Pourquoi je ressens un manque de nicotine quand je vapote ?

Un taux de nicotine trop faible peut provoquer un manque par rapport à une cigarette classique. Pour ce faire, il ne faut surtout pas hésiter à monter son taux de nicotine afin de retrouver un bon quota de nicotine.

Quand dois-je diminuer mon taux de nicotine ?

Le mieux à faire, c’est de baisser avec le temps. Petit à petit, vous allez vous sevrer de la cigarette classique. Avec une bonne cigarette électronique, le besoin de fumer une cigarette classique va baisser tout seul. Attention de ne pas baisser trop rapidement son taux de nicotine, au risque de créer un manque et donc de reprendre la cigarette classique.

Faut-il varier les saveurs de mes e-liquides ?

Et oui ! Vapoter le même e-liquide peut entraîner une sorte de routine gustative. Essayer les e-liquides sucrés, comme les complexes de fruits. Ils sont très bons en été ! En hiver, n’hésitez pas a essayer des e-liquides gourmands, comme le caramel, la vanille et même le café !

Quelle proportion de glycérine ou de propylène dois-je avoir ?

Cela va dépendre de ce que vous cherchez ! Si vous souhaitez beaucoup de vapeur et une saveur ronde, optez plutôt pour un e-liquide avec plus de glycérine végétale. A contrario, si vous voulez plus de « hit » en gorge et des arômes plus forts, n’hésitez pas à prendre des e-liquides avec plus de propylène glycol. A notre sens, le 50/50 est le plus polyvalent et le plus à même de vous procurer un savant mélange des deux.

Est-il possible de mélanger des e-liquides entre eux ?

Absolument aucun problème. Il est même ludique de mélanger quelques liquides entre eux afin de créer un e-liquide sympathique. Par exemple, une menthe glaciale avec une saveur de fraises.

Comment se conserve l’E-liquide ?

Afin de conserver son e-liquide, le mieux est de le mettre à l’abri de la lumière et de le garder dans un endroit sec à température ambiance. Il ne faut surtout pas le conserver dans un réfrigérateur, cela pourrait altérer la qualité. Une fois ouvert, ne pas oublier de bien fermer le bouchon afin d’éviter le contact avec l’air ambiant. Afin de conserver une saveur au top, tachez de vapoter l’e-liquide dans les 45 jours qui suivent l’ouverture.

Pourquoi des pictogrammes sont sur les flacons des e-liquides ?

Le conditionnement des e-liquides sont régis par la norme AFNOR XP D90-300-2. Les pictogrammes répondent donc au principe de sureté lié à la présence de nicotine. Dans les flacons, la nicotine est diluée. Mais il faut savoir que les concentrations élevées de nicotine peuvent être dangereuse ; ce qui explique la présence de la tête de mort.

Pourquoi certains e-liquides encrassent mes résistances ?

Il faut savoir que plus les e-liquides sont gras et sucrés, et plus ils vont détériorer les résistances de vos cigarettes électroniques. Avec les résistances de votre cigarette électronique qui va chauffer, une partie des arômes n’est pas vaporisée et forme des petits résidus autour du fil de la résistance.

Quels atomiseurs ou quels clearomiseurs pour mes liquides gras ?

Le mieux est d’opter pour n’importe quels atomiseurs reconstructibles. Pourquoi ? Parce que ces atomiseurs sont équipés de trous plus grands, ce qui permet de mieux alimenter la résistances et donc de moins chauffer la résistance.

D’où vient la nicotine ?

Sous forme liquide, la nicotine provient par extraction des feuilles de tabac. C’est un alcaloïde qui a un effet stimulant. La nicotine utilisée par les e-liquides répondent à une réglementation et des normes extrêmement strictes : normes USP (united states pharmacopeia) PE (pharmacopée européenne) US FCC (united statesfood chemical codex) et FDA (USA food and drug administration). Plus de détail sur www.vecig.fr/cigarette-electronique/e-liquide-norme-et-certification/

 Plus de questions ?